« Bonne Année ! » -signé Les Escrocs-

L’excellent quotidien « La Dépêche » nous rappelle ici qu’il n’y a pas de trêve des confiseurs pour la vermine…

Les escrocs vous souhaitent la bonne année…

Pas de trêve des confiseurs pour les arnaqueurs. Cette semaine, les services de la préfecture ont diffusé un message mettant en garde les commerçants du département sur les agissements d’aigres fins prétendant agir pour le compte des services de l’État qui utilisaient le stratagème suivant : «Vous pouvez être contacté par une personne (notamment par le numéro 09 77 55 79 58) se présentant comme représentant d’une entreprise mandatée par la préfecture dans le cadre des travaux de mise aux normes accessibilité du public. L’interlocuteur vous indiquera que vous n’avez pas réalisé les travaux obligatoires et êtes passibles d’une pénalité de plusieurs centaines d’euros à régler impérativement avant le 31 décembre 2016. Il vous est alors demandé de communiquer le numéro de votre carte bancaire : soit immédiatement, soit en rappelant un numéro et en tapant le code sur le clavier de votre téléphone»… Bien sûr, il s’agit là d’une arnaque. «En aucun cas, les services de l’État ne vous demanderaient de régler une quelconque pénalité en communiquant téléphoniquement votre numéro de carte bancaire», précise la préfecture. Rajoutons qu’aucun organisme sérieux (privé ou public) ne vous demandera vos coordonnées bancaires et encore moins vos numéros de carte bancaire… Des données que vous ne devez communiquer sous aucun prétexte.

Des escrocs «multicartes»…

Les escrocs rôdent et ne reculent devant aucun stratagème pour vous abuser. La semaine dernière encore, c’est la mairie de Montauban qui communiquait sur les agissements de démarcheurs proposant au nom de la ville de Montauban des insertions publicitaires sur internet ou sur des documents type «plan de ville». La mairie de Montauban dément tout partenariat avec l’entreprise qui effectue ces démarches.

Les ressources des arnaqueurs sont inépuisables. Faux employés des eaux, de l’électricité et même faux policiers… Comme cet été à Castelsarrasin où des escrocs avaient monté un scénario tout à fait crédible pour soutirer argent et bijoux à des personnes âgées… Avec arrestation d’un faux employé des eaux (en fait leur complice) qui s’était introduit dans leur domicile et au final, le vol des bijoux du couple qui était bien cachés mais révélés aux faux policiers dont un portait un uniforme…

Cette période des fêtes voit aussi passer des margoulins collectant des étrennes pour diverses structures menant des missions de service public (pompiers, éboueurs, facteurs…). En cas de doutes, n’hésitez pas à exiger la présentation d’un document officialisant leur qualité. Dans le doute, contactez les services de police ou de gendarmerie.

Intermarché à Valence : le jeu du gagnant-perdant

D’autres tentent par ailleurs de capitaliser sur le dos des grandes enseignes en contactant des clients pour leur annoncer la bonne nouvelle : «Vous avez gagné 10 000 €» avant d’inviter «l’heureux gagnant» à réaliser la démarche nécessaire au déblocage de la somme. «Cette personne m’a donné un numéro à composer, ce que j’ai fait dans la foulée. Je me suis alors immédiatement rendue compte que c’était une arnaque», raconte cette victime… Au bout du fil en effet, pas d’interlocuteur. Mais ce numéro évidemment surtaxé, vient d’enrichir les escrocs de quelques euros… à multiplier par le nombre impressionnant de victimes. Un plan que la direction d’Intermarché à Valence dénonce d’ailleurs par voie d’affichage en informant sa clientèle que l’enseigne n’est évidemment pas associée à cette arnaque.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire